vendredi 9 septembre 2016

Hauts Elfes vs Empire

La nuit passée, le petit hameau sur la colline, près d'une retraite de dignitaires Hauts-Elfes a brûlé. Le compte-électeur y a tout de suite vu comme origine le souffle des dragons utilisés comme montures par les elfes. Une expédition punitive doit être montée!

Déploiement à 18 pouces des petits bords de table. 5 + 1D3 tours de jeu avant le coucher du soleil, à rouler au 5e tour. Un pt pour avoir une unité sur la colline centrale contenant les ruines, un point pour avoir détruit l'unité adverse la plus puissante (au choix de son général en cas d'égalité), un pt pour avoir une unité au contact d'un bâtiment ennemi. Nombre de pts restants comme tie-breaker au besoin.


Pour pallier à l'avantage "maison", j'ai décidé de déployer l'armée impériale en premier. Quelques canons sur la montagne, protégés par une unité d'arbalétriers et une brigade d'hallebardiers plus arbalétiers.

Plus loin, vers le centre, une brigade composée d'un Steam-Tank, une unité d'hallebardiers et une unité d'arquebusiers, question de montrer à la cavalerie elfe ce qu'une bonne rafale de plomb peut faire.

Finalement à l'ouest complètement, deux unités de chevaliers dirigés par le général. Ils sont séparés car j'aimerais en garder une en réserve pour prévenir des encerclements. Les elfes sont très mobiles et ont le commandement ainsi que les unités volantes pour faire des manœuvres impressionnantes.

2 commentaires:

Jean-Philippe a dit…

J'ai fait ma liste cet après-midi. Je suis prêt! En passant, j'ai aussi passé la journée à lire les règles de Warmaster Évolution: du bon! Je suis d'accord pour tout excepté que les tirs des unités tirant sur 360 degrés ne peuvent être dirigés depuis les flancs pour éviter les "colonnes de feu". Mais bon, les règles ont l'air sérieuses alors ça doit avoir été playtesté.

Benoit Lescarbeau a dit…

J'ai pas étudié toutes les listes, mais les 360 doivent être des unités rares. Pour l'empire, c'est le steam tank (3 tirs) et les pistoliers (15cm de portée, comme les gobelins). On verra!