dimanche 23 avril 2017

Canot

Un canot Huron / Iroquois de Flint and Feather, par Crucible Crush. Les règles ne sont pas encore livrées, il est en train de peindre les cartes d'événement. Sa dernière est "votre groupe trouve un canot", alors je n'ai pas pu résister!

samedi 22 avril 2017

Cooobraaaa!

Cooobraaaa!

Bren et cie

Deux Bren (un Wasp et un MMG), un para avec lance-flamme et un attendant de médic transportant un blessé. Les véhicules sont de Warlord, l'infanterie d'Artizan.

jeudi 13 avril 2017

La tanière de la bête!

Dernière partie de campagne, le scénario de la tanière de la bête...

Alors que Semprinius et Tara avaient infiltrés la caverne renfermant la méduse et ses trésors occultes, mis des heures à réassembler une baliste en préparation de sa chasse... un tas de Parthes et leurs montures hennissantes se sont engoufrés dans la caverne!

Soudainement alertée, usant de son infravision, la méduse tenta de décocher une flèche vers un légionnaire. Elle rata la cible, mais c'était le signal que les romains attendaient. Semprinius fit appel aux dieux en se précipitant vers la méduse, pendant que la baliste et un Baléare faisait mouche, réduisant de moitié les pts de vie de la créature et la mettant en fuite... vers les Parthes...

Les gardes prétoriens se positionnèrent devant chaque entrée, pour empêcher les barbares de se faufiler trop facilement. L'un d'entre eux balança même son Pilum en plein dans la face grimaçante du Lamasu.

Le mage ennemi invoca un Djinn et le reste des cavaliers se vengèrent en criblant de flèches les deux héros romains, les emmenant à leur tout dernier pt de vie et de destin.

Ça laissa amplement le temps à Semprinius d'achever la bête à coup d'Eldritch Weapon. Le Lamasu entra dans la grotte et tenta de s'en prendre aux romains, qui la chargèrent en masse et parvinrent à la repousse à nouveau dans le tas de barbares.

Malgré les coups, les romains continuaient à encaisser parvenant même à faire mouche et créant plus de confusion parmi les cavaliers.

Les chevaucheurs de chameau se joignirent à la mêlée et le porte bannière vint offrir du support devant les lignes romaines qui s'organisaient pour bloquer l'entrée des cavernes et protéger les objectifs. Ne voyant pas de gain autre qu'on bain de sang de part et d'autre, les Parthes se replièrent.

Ça va sonner étrange, mais mes romains n'ont pas été de fins stratèges. Pour triompher en campagne, ils ne devaient pas gagner, mais plutôt partir à la chasse au héro barbare. Les circonstances étaient trop belle et Semprinius n'a pas pu résister à l'appel de la gloire...

mardi 4 avril 2017

Gros pont

En 28mm, une rivière doit généralement faire au moins 6 pouces pour être autre chose qu'un ruisseau... j'avais ce pont en réserve, un peu moins minuscule que ce qui était dans ma collection de décor fantastique. Et moins cher que le pont de Pegasus Bridge! Maintenant il est peint!

Je l'avais sous-couché en blanc, mais je penses que je ne le ferai plus. À moins d'être un peintre de haut niveau avec des techniques que je ne maîtrise pas, je ne suis pas certain que ça vaille la peine. J'attends que l'encre sèche pour faire un dernier brossage, mais je serais probablement arrivé au même résultat avec une sous-couche noire (ou brune...).

samedi 1 avril 2017

Marqueurs d'objectifs WW2

La peinture est arrivée, alors aussi bien commencer avec du facile. Deux marqueurs d'objectifs et une porte de cave.

mercredi 22 mars 2017

Demi-dieu à l'agonie

L'impressionnant déploiement égyptien, ça en fait du monde!

Les romains ayant gagné le jet de déploiement, n'ont pu résister à l'envie de positionner leur baliste dans la tourelle.

Comme le sorcier Égyptien s'est cavalièrement lancé devant ses troupes, Semprinius décida de faire de même et profita de l'appui des dieux pour se rapprocher à environ 6 pouces.

Impressionnant pour un premier tour. Les archers égyptiens tentèrent de le mettre en fuite en lui balançant une flèche, mais le moral du Centurion tint bon.
Nous n'avons roulés que deux objectifs en plus du central, j'en ai placé un dans la petite forêt à l'ouest, où Cloelius, mon Prétorien forestier, s'est dirigé avec un Baléare et un autre légionnaire en renfort. Le chariot Égyptien est rapidement venu les rejoindre, se cachant derrière les arbres pour éviter la baliste.

La baliste gaspilla son tir contre un archer pendant que le Baléare lui faisait la leçon en balançant une pierre contre les chevaux du chariot, le mettant en fuite (il retourna se cacher, juste au cas...)

Le sorcier égyptien explosa un Baléare pendant que le Centurion chargeait le Pharaon. A l'est, contournant un éboulement impassable, un cavalier romain chargea un cultiste avant d'être contrechargé par un homme des mers.

Le demi-dieu était grimpé sur l'objectif et le téméraire Avinus décida de le charger. Tant qu'à se battre, autant avoir la charge...

Il parvint miraculeusement à enlever deux points de vie à la créature, sur deux tours, entre autre grâce à son propre décapitarius. Pendant ce temps, un baléare venait prêter main forte à un légionnaire pris pour cible par quelques archers égyptiens. Heureusement, son armure tint bon et il parvint à les charger pour commencer le ménage.

Les Égyptiens ayant perdu la plupart de leurs troupes de remplissage ont choisis d'abandonner la partie avant le 5e tour, question de limiter les dégâts dus à l'attrition.

C'est en fouillant dans les ruines que Semprinius a trouvé une arme terrible...

Mes super achats de campagne.

samedi 18 mars 2017

Sabotage!

Test d'un hybride intéressant entre Bolt Action moderne, Warmaster et les retouches d'un joueur local! Pas si fou quand on sait que les deux premiers viennent du même designer.

Des commandos d’Allemagne de l'ouest sont parvenus à passer un checkpoint incognito, entassés dans trois voitures civiles.

Ma mitrailleuse soviétique n'est pas parvenu à identifier les infiltrateurs, qui avançaient prudemment. Malheureusement le temps pressait et à la fin du tour 3, ils ont brûlés une lumière pour tenter de se disperser vers leur objectif de sabotage!

L'alarme donnée, mon lance-missile réagit particulièrement bien, parvenant à exploser la voiture du milieu alors qu'elle tentait un virage serré. Les allemands se répartirent dans deux bâtisses et commencèrent à échanger des tirs avec les soviétiques. L'avantage numérique des soviétique prit le dessus sur le moral allemand, incapables de souffler pour reprendre leurs esprits ou de distribuer assez de suppression pour forcer les communistes à prendre une pause.

Comble de malchance, les véhicules d'extraction allemands ne se pointaient pas... lorsque le premier est arrivé, la situation a vite changée, l'AFV éradiquant rapidement deux des 5 unités soviétiques et encaissant un tir de lance-grenade. Malheureusement, les allemands ne purent être exfiltrés, la dernière unité fut prise en cisaille entre ma mitrailleuse et la solide unité de 6 soldats armés jusqu'aux dents.

En tout cas, c'était pas mal plus brutal que les échanges de tire-pois entre conscrits que l'on voit parfois à Bolt Action WWII! Bien aimé le changement de style, pratiquement plus proche d'infinity que de bien d'autres jeux avec la possibilité de réagir aux actions de l'autre en simultané. Bravo aussi à l'hôte, je ne m'attendais pas à voir en si peu de temps deux forces d'une époque relativement exotique et toutes peintes.

vendredi 17 mars 2017

Pitbull

Une des figurines exclusives du Kickstarter d'Incursion, un pitbull dressé à chasser le zombie...

mercredi 15 mars 2017

Ruine Warlord

Un autre bout de ruine de normande, du plastique de Warlord.

L'espionne est de Copplestone et le zombie avec mine navale au corps est de Grindhouse Games, pour le jeu Incursion.