samedi 26 novembre 2016

Slice of Heaven

Partie d'apprentissage de This is not a Test! Le repaire des récolteurs est attaqué par les Vigilantes de Jack Black! Pour compenser les fortifications, les attaquants reçoivent 3 rerolls, qui leur seront bien utiles.

La majorité des justiciers ont attaqués depuis le magasin abandonné, avec les éléments les plus téméraires chargeant sans trop de couverture vers le pick-up orange. Un tireur d'élite était planqué le long du pont et une équipe canine attaquait depuis la ruine du laboratoire de robotique.

Du haut de leur repaire, les Récolteurs avaient une bonne ligne de vue, mais étaient également pris pour cible de tout côté. L'overwatch ne donne une ligne de vue que de 180 degrés, ce qui permettait aux ennemis de contourner les vigiles.

Ça canardait de partout et ça tombait des deux côtés. Diverses malfonctions ont nui aux performances du Heal-o-matic, mais il a quand même permis aux Récolteurs de prendre légèrement les devants malgré les jets d'initiative très réussis des Black Jacks, qui venaient bien préparés et déterminés.

Marv, Java, Madeleine et le Huissier ont fait un bon ménage dans les troupiers autour du pick-up, pendant que Lady Die parvenait à intercepter l'escouade canine au LMG. Malheureusement, le reste des troupes sur le toit fut décimé par Jack Black, véritable Shérif, et le sniper discret derrière le pont.

Les munitions commençant à manquer, le Huissier est revenu vers sa base pour combattre les envahisseurs, mais a finalement été abattu.

Très sympathique, on avait mal lu les conditions de victoire dans le désir de jouer plus vite, mais c'est pas trop important. C'était surtout pour valider les points de règlement!

dimanche 20 novembre 2016

Pick-up rouillé

Un 2e pick-up plus rouillé, en résine d'Armorcast.

This is Not a Test!

Le plus important dans un nouveau jeu, c'est de monter une table!

Comme les autres, j'ai récemment reçu mon livre de This is Not a Test, un jeu d'escarmouche très près de Nécromunda, mais avec une ambiance plus post-apocalypse-mad-max-américana.

En regardant ce que j'ai de peint, le plus facile pour le moment est de me faire un groupe de conservationnistes. En gros, des chercheurs de technologie oubliée. Ça va me permettre de sortir de belles figurines d'Hasslefree et des robots tout-croches que j'avais depuis un bout!

samedi 12 novembre 2016

Légionnaires en renfort

Quelques légionnaires vétérans de Warlord pour faire le travail de l'empire à Broken Legions! Avec le Scorpion, j'ai mon groupe de départ, il ne me reste plus qu'à les peindre et accumuler de l'infamie!

mardi 8 novembre 2016

Bilan 2016

Je vais me retenir de faire un bilan de peinture, ça n'a pas été stellaire, mais un bilan de mes activités de jeu me tente bien!

Jusqu'à date en 2016, j'ai fait 12 parties d'Infinity, 6 parties de Warmaster, 4 parties de Bolt Action et 3 de Cthulhu Wars pour un total de 24 parties. Une aux deux semaines environ, en excluant les jeux de plateau plus traditionnels. Je suis content, considérant que j'ai (encore) fait des rénovations sur la maison. Il ne me reste qu'une pièce et je n'ai pas le budget en 2017, alors c'est bon!

J'ai acheté pas mal de figurines et de règles en 2016, où est-ce que je m'en vais avec ça? En fait, je veux reprendre la peinture. J'ai trop perdu de temps à écouter des humoristes ou des extraits de Juge Dredd sur youtube avec une petite microbrasserie. C'est super, mais c'est pas si relaxant que ça. J'ai récemment ajouté un petit bureau de peinture pour avancer mes affaires plus tranquillement sans devoir tout tasser quand une partie s'en vient. Ça va aider.

Pour ce qui est des jeux... je ne suis pas dogmatique et j'aime varier les plaisirs, faut saisir les occasions! J'ai un faible pour les skirmish, l'historique et les jeux petite échelles. Pour le skirmish, ce sera Broken Legions, This is not a Test et Infinity. Dans l'historique, Bolt Action est le plus facile à organiser, ça me satisfait pour le moment. Broken Legion chevauche les deux catégories, définitivement un plus. D'autre jeux historiques me tentent, j'ai des vikings et des amérindiens en préparation, mais je ne me sens pas nécessairement l'âme missionnaire (ahahah!). On verra ce que le destin me réservera. Côté petite échelle, Warmaster/Épic/Horizon Wars me comblent et j'ai vraiment du plaisir à alterner entre modélisme 28mm et 10mm. Ça change le style et le mal de place, c'est bon pour la motivation.

Il y a d'autres exotiques qui méritent un effort, mais c'est à voir!

lundi 24 octobre 2016

Le Roi en Jaune

J'avais des préjugés envers Hastur, mais je réalises maintenant mon égarement. Il était vraiment amusant à jouer! J'étais probablement trop avantagé du fait que nous n'étions que 3 joueurs par exemple. Cthulhu Wars se prête mieux à 4-5 joueurs. On dirait que l'attrition est trop raide à 3 joueurs.

La carte de Yuggoth est bien sympathique. L'observateur est vraiment une tempête destructrice assez imprévisible. Personne n'a osé construire sur sa pyramide, mais la zone des slime a été colonisée. Bon, une seule slime fut invoquée, mais quand même, pour une première fois...

Faut maintenant que j'essaie la carte du monde des rêves. J'ai un faible aussi pour Lord Dunsany.

samedi 22 octobre 2016

Qapu vs Combined

Un supremacy 300pts d'infinity hier. J'ai ressorti ma liste tournoi de Qapu Khalki: Un gros link-team de ghulams, un haris de Sekban, deux Yuan, Scarface + Cordélia, un Hawwa hacker et un djanbazan.

J'ai pris le deuxième tour intentionnellement, la table était un peu découverte au centre et c'est pratique dans un scénario de positionnement.

Mon adversaire jouait combined en deux groupes. Un premier contenant 1 gaki et 3 morats impétueux avec de la fumée. Le deuxième groupe avait essentiellement un Charontid HMG accompagné du docteur ver de terre, un total reaction remote avec mimétisme et HMG, un Tohaa sniper MSV2, un hacker infiltrateur, deux serviteurs avec des lance-flammes, un FO remote et quelques batroids de base.

J'ai enlevé deux ordres à son groupe de warband. Le Gaki et un des morat impétueux ont été tués avant de réussir à lancer leur fumigène. Il a ensuite activé son groupe principal avec plus de succès. Son Tohaa est parvenu à mettre inconscient mon Ghulam HMG et le HMG remote a explosé le djanbazan. Heureusement, mon Hawwa a empêché son Charontid de traverser le milieu de la table avec une isolation et ensuite quelques affrontements cybernétique contre son hacker.

Mes deux Yuan ont tentés de se parachuter collés contre la bâtisse du total reaction remote. L'un d'entre eux a réussi. Sous le couvert d'une fumigène, il a monté dans la bâtisse faire un coup de grâce au remote pour 1 pt de victoire. Le Ghulam docteur a ramené mon ghulam HMG qui a mis le Tohaa inconscient. Mon Haris de Sekban est allé activer la console de droite et s'est déployé en position défensive.

Scarface s'est repositionné pour faire obstacle au Charontid, mais à couvert, il n'a pas pu passer l'armure.

À son tour, le docteur ver est venu sortir le Charontid de son état isolé. Quelques ordres lui ont permis d'enlever deux blessures à Scarface. Un morat impétueux s'est sacrifié pour mettre inconscient le docteur Sekban et son FO remote a activé une console.

L'autre Yuan qui avait échoué son parachutage, ayant roulé un EXP CC weapon, s'est élancé vers le Charontid. Il y a laissé sa peau, mais a fait une première blessure au lieutenant adverse. Mon Sekban avec lance-roquette a achevé quelques batroids et les serviteurs lance-flammes. Mon ghulam hacker a tenté de s'en prendre à son assault hacker, mais sans succès, c'est lui qui s'est trouvé immobilisé. J'ai donc envoyé le docteur ghulam au travers deux bâtiments attaquer au shotgun le docteur et le Charontid de dos. Quelques salves à +6 plus tard et il ne restait rien de ces dangeureux opérateurs. Les ghulams se sont déployés pour prendre du terrain. Victoire 5 - 2 Qapu Kalqi. Mon adversaire n'était pas habitué au parachutage, c'est probablement ce qui lui a nui car ses arrières était effectivement sans défenses.

lundi 10 octobre 2016

Archibald le magnifique

Archibald le magnifique, sorcier de feu de l'empire, en plein duel magique avec un shaman orc!

Le sorcier est une figurine 10mm de Copplestone, un sosie de gandalf de leur ligne du seigneur des anneaux. Ayant déjà gandalf le gris avec hobbit à cette échelle, je voulais le transformer en quelque chose de plus coloré.

La forêt de champignon est un objectif ou un terrain magique, il y a tellement de scénarios de warmaster qu'il y a sûrement quelque chose à faire avec ça. Il est quand même assez agnostique pour servir en 28mm au besoin. Des squigs, il y en a de toutes tailles et ça doit être assez terrible de se faire mordre les orteils par ce truc.

dimanche 9 octobre 2016

Rattrapage plateaux

Je m'étais remis en forme la semaine passée avec Trekking the parks of America, un euro semblable à Ticket to ride mais avec un thème de parcs nationaux américains. C'était correct, mais pour un joueur décadent de ma trempe, ce n'était pas assez. Ça me prenait plus gros, plus exotique, plus dangereux.

Je suis donc allé au JAB famille ce week-end, probablement faire autant de plateaux que j'en ai fait depuis le début de l'année.

J'ai commencé par une partie d'Alcatraz. Un jeu sensé être coopératif, mais qui m'a semblé plus proche de Cthulhu Wars que de Chevaliers de la table ronde! En gros, on incarne un prisonnier qui participe à un plan d'évasion. Seul problème, plus on est nombreux, plus c'est difficile de s'évader. On coupe donc dans le gras et les joueurs redondants sont laissés derrière. Le thème est réussi, avec des gardiens, le stool qui va au directeur et les classiques du cinéma. Je dois admettre que c'est très amusant d'être le bouc émissaire / traître dans ce jeu, pas mal plus que dans plusieurs autres coop. Ça m'a bien plu, seul commentaire, ça aurait été bien que les prisonniers aient de petites différences d'habileté ou d'équipement de départ.

J'ai ensuite fait deux parties de Captain Sonar. C'est un gros Battleship 4 vs 4, idéal pour une convention. Chaque équipage pilote un sous-marin, chaque joueur occupant une fonction précise. Opérateur radio, capitaine, second en charge des systèmes et ingénieur en charge de l'usure et des dégâts. Ça prends un gros groupe pour y jouer et on entre vite dans l'ambiance "Silent Service". C'est un peu tannant se faire suivre par un sous-marin tout en luttant pour charger les torpilles et remettre des systèmes en marche! J'ai aussi appris que je suis un meilleur opérateur sonar que capitaine de sous-marin. Dommage pour mon équipage!

Pris de nostalgie, on a fait un Citadelles, que n'avais pas sorti depuis la naissance de mes enfants. Un jeu simple, joli et bien plaisant, il est vraiment dans mes cordes comme filler.

D'ailleurs, où étaient mes enfants pendant cette surdose de jeu? Voilà la beauté de la chose. C'est un camp de vacances. Des moniteurs prennent les enfants en charge et font des tours de tyroliennes ou de ponton, pendant que les parents sortent leurs plateaux. On rejoint la marmaille pour les repas (inclus-pas-de-vaisselle) et pour les activités spéciales de soirée. Après le coucher, les chambres sont arrangées autour d'une pièce centrale, où il est possible de jouer pluuusss! Bon, l'enthousiasme y était moins au réveil à 7:00, mais bon...

J'ai zieuté le scénario Overlord de mémoire 44, mais j'ai joué à Firenze à la place, un surprenamment sympathique jeu allemand de construction de tour avec probablement plus de catastrophisme que de succès. Juste assez d'interaction avec les autres joueurs et de coups pendables pour me faire oublier que c'est un euro.

Je n'ai évidemment pas pu résister à la proposition de sortir Cthulhu Wars. Ça probablement aussi été une des meilleures parties que j'ai joué à date. J'ai terminé 3e, la partie ayant finie sur une nulle à 31 pts entre Cthulhu et Yog sothoth. Mon Nyarlathotep (je voulais Cthulhu!) a fait bonne figure, mais il lui manquait le 6e livre pour dépasser les deux autres. Prochaine partie, je sors les cartes exotiques. Yuggoth ou le monde des rèves, je sais pas encore.


dimanche 25 septembre 2016

Généraux mortels

1000pts empire vs elfes, du scénario lonely cabin. On a eu le temps de le faire deux fois, la première partie s'étant conclue en 5 tours sur la mort d'un général et la deuxième au coucher du soleil, à la fin du 6e.

Mon premier déploiement probablement un peu trop étendu. J'ai pris la même liste qu'à la dernière partie, souhaitant tester d'avantage le steam tank. Sans parler que le blizzard rendait le Hellfire plus explosif qu'intéressant.

Habitué à un petit nombre de héros, les elfes se sont déployés de manière plus concentrée.

Mes cavaliers du flanc est ont fait une belle percée confiante, pour menacer les aigles et les patrouilleurs elfes (proxy sur Wargs...)

Malheureusent... la brigade principale et l'artillerie sont restés dans leur zone de déploiement.... Un trop gros bloc de troupes à diriger peut-être ou des ratés de chaudière sur le steam-tank?

Profitant de l'absence de support de la cavalerie impériale de l'ouest, les elfes ont convergés dessus pour la repousser vers la forêt... pas bon pour les chevaux, ça.

Pendant que ma cavalerie de l'est se vengeait en chargeant les aigles, les Heaumes d'argent se sont attaqués à la petite brigade d'infanterie de l'ouest et ont continués à repousser les chevaliers impériaux.

Toujours sans support d'infanterie, ma cavalerie ouest a été encerclée et éradiquée par les elfes. Le général tué, mes troupes sont parties en fuite... Pour ce premier round, les elfes repartiraient avec leur sorcier. Qui sait par quel exorcisme ils sauront le neutraliser.

La première partie s'étant rapidement résolue, on en a fait une autre. Je l'ai laissé se déployer en premier et ai positionné mes troupes surtout à l'ouest, pour le forcer à étirer ses lignes de commandement. J'ai aussi sorti le Steam Tank des grosses brigades. Je crois qu'il est étrangement mieux comme tirailleur et irritant des lignes ennemis que comme "enclume".

Les elfes ont eu le même problème que j'ai eu à la première partie. Le centre a sombré dans la confusion alors que les flancs se sont avancés sans trop de support. J'ai réfréné l'impétuosité des chevaliers du Reik et me suis concentré à déployer l'infanterie de manière à mieux les supporter dans les tours futurs. Des arquebusiers dans une forêt, c'est comme un HMG le jour J.

On voit que l'expérience des généraux commence à rentrer. Les lignes se sont approchés en bon ordre pour se supporter. Les tirs impériaux ont mis les archers elfes en confusion, mais les piquiers du Roi des Elfes ont montrés leur supériorité en éradiquant une unité d'arbalétiers puis en repoussant les hallebardiers, confus, contre les murs de la tour du sorcier.

Pendant que les blocs d'infanterie s'affrontaient pour le contrôle du centre de la table, les manoeuvres sur le flanc ouest avaient permises à l'empire, malgré la perte d'une unité complète d'hallebardiers, de pratiquement éliminer les deux unités de Heaumes d'argent.

Le Roi des Elfes était en fort mauvais posture. Par miracle, ses Heaumes d'Argent lui permirent de s'extirper de cet encerclement. Il partit à toute jambe diriger les choses ailleurs sur le terrain de bataille. Si vite en fait que la base de cavalerie est encore à ce jour sur la table, chez-moi, bien seule sans son général.

Les unités rapides de l'empire se mirent à converger sur la tour, forçant le reste de l'infanterie elfe à battre en retraite. Alors que le soleil se couchait, le blizzard s'intensifiait. Est-ce que les elfes avaient fuit devant les hommes ou devant une terrible invocation du sorcier corrompu dans la tour...