vendredi 23 juin 2017

Section mécanisée

Les listes allemandes de Blitzkrieg Commander sont un peu chiches en hanomags, maximum de 3 par mille points, mais j'imagine que c'est relativement réaliste. Dans tous les cas, cette petite section mécanisée représente environ 625pts d'une liste de 2000pts. J'ai donc collé quelques transports et assemblé plus d'infanterie (cette fois avec les troupiers à gauche, pour faire différent). En ajoutant quelques tanks, je peux déjà faire 2000pts, ce qui me semble tout à fait respectable pour apprendre les règles et avoir suffisamment de troupes pour qu'une table de 4x6 ne soit pas trop grande!

jeudi 22 juin 2017

Panzerfaust 10mm

Nouvelles troupes de soutien à l'infanterie 10mm, soit des Panzerfaust et des mitrailleuses de soutien sur trépied.

9 unités de panzerfaust, c'est probablement beaucoup, mais je sais que les tanks, c'est populaire.

samedi 17 juin 2017

Vacances

Je passerai mes vacances à Basel Landshaft, Suisse. Comme le lectorat reste majoritairement européen, je lance la question! À part Morat et Altdorf, il y a des incontournables à voir pour le figuriniste dans la région?

50x50mm terminés

Les socles 50x50mm sont terminés! Il reste à m'attaquer à la troupaille en 25x50mm!

Commandement 10mm

3 unités de commandement pour Blitzkrieg Commander. Au centre, l'officier commandant et les deux autres peuvent soit servir de HQ ou d'observateur. Les petits chemins de terre sont toujours en cours de séchage, mais faut saisir les occasions qui passent!

88mm Flak 36 (en 10mm, pour plus de chiffres)

Des bases pas trop compliquées, pour une fois! Du Pendraken 10mm, pour Blitzkrieg Commander.

vendredi 16 juin 2017

Raid vs portail

Une barge de marins de l'espace 6mm a été dépêchée pour empêcher l'activation d'un portail eldar, 2000pts de chaque côté!

Étant donné le scénario, les eldars ont investit fortement dans les garnisons, avec deux grosses unités de scouts pour garder les générateurs en fond de terrain, deux unités de war walkers pour couvrir le portail (gros bâtiment au centre) et le générateur du côté de table marin.

La barge est apparue dès le premier tour (surprise!) bombardant les war warlkers avant de téléporter les marins juste devant. Deux unités tactiques se sont déployées  par drop pod, mais leurs tirs n'ont pas fait mouche.

Le commandant des terminators a engagé les war walkers du portail, accompagné d'une unité tactique. Les tirs d'embuscade ont été nourris et relativement efficaces, mais les fragiles marcheurs eldars ont été éradiqués.

Les scouts eldars ont abandonnés leur générateur pour sniper assez de marins tactiques (unité de droite) pour en briser la cohérence et l'empêcher de passer à l'assaut contre le portail et le détruire dès le premier tour.

L'autre unité de scout a fait une marche sacrificielle pour aller contester l'objectif. Les marins se sont bien regroupés, mais ont mis le portail de côté pour se concentrer sur le générateur de leur côté de table. Ils ont brisés puis éradiqués l'unité de walkers qui s'y tenait...

Mais comme la cavalerie, les Farseer arrivent toujours à temps... Deux grosses unités de gardiens accompagnés de leur commandant psychique se sont étendus en centre de table, empêchant les marins de gagner une dominance locale. Ils ont malgré tout tenté l'assaut, mais ont été repoussés (8 vs 6, quand même serré). Les restes de l'unité tactique ont tenté de se replier vers le bord de table pour gagner des points d'exfiltration, mais ont été vite rattrapés et encerclés par les skimmer eldars.

Deux unités de landraiders sont arrivés en renfort en fin de tour. Un petit groupe de Fire Dragon en wave-serpent sont allés se placer en marche vers le fond de terrain pour les attaquer en tir croisé au tour suivant. Un tank super lourd Scorpion est aussi arrivé pour canarder à très longue portée les solides tank-marins, mais sans être capable de se rapprocher du fragile eldar, l'attrition leur serait éventuellement fatale, couplé à un assaut de masse de la part des gardiens.

Le scénario dépendait probablement trop des résultats du premier tour pour être équilibré à long terme. J'aurais dû choisir plus simple pour une démo!

dimanche 11 juin 2017

Retour à Épic!

Un petit Épic:Armageddon pour célébrer 40K en 6mm!

1500 pts pour découvrir les règles. Un petit groupe d'ultramarins qui tentent de repousser un avant-groupe d'Alaitoc.

Les marins avaient bien débutés avec un solide bombardement sur les war walkers, dont les lances étaient en théorie ma meilleure arme contre les land-raider. Plus à l'est, les Dévastateurs prenaient le dessus sur ma Warhost de scouts.

J'ai dû envoyer mes Fire Dragon en renfort, briser les dévastateurs et ouvrir une brèche pour les Faucons. Après avoir envoyés quelques tirs de laser dans les landraiders, ils sont partis se cacher en fond de terrain adverse, espérant l'initiative pour achever les Whirlwind avant qu'ils ne frappent encore. J'aurais dû prendre des volants, ça aurait été moins compliqué!

Bref, peut-être trop confiants ou excédés des missions claustrophobiques en terrain urbain ou dans des vaisseaux-ruches, les terminators se sont téléportés près de la forêt à l'ouest, menaçant deux grosses unités. L'unité de scouts était toujours en embuscade et parvint à tuer un terminator avant qu'ils ne se lancent à l'assaut. Cette simple différence permit aux scouts de l'emporter (ou possiblement qu'un Terminator dans une forêt contre un tas de scouts... c'est un peu de même que les Ewoks ont gagnés, je crois). Ça aurait pu être mineur, mais sans commandement de plus haut niveau, les 2-3 activations suivantes au niveau des marins ont échoués, combinaison de suppression et de malchance. Ça a pas mal scellé le destin des chevaliers bleus.

Reprenant l'initiative, les faucons ont éradiqués les Whirlwind comme prévu et les fire-dragons ont achevés les Devastators. Il ne restait plus que deux landraiders contre 2 war warlkers, mais l'unité de Faucons eldars était encore intacte, ainsi que l'unité de Fire Dragons, toutes deux prêtes à exploser du marin. L'adeptus astartes a préféré opérer une retraite stratégique, admettant que cette escarmouche ne serait pas une victoire.

lundi 29 mai 2017

Panzer IV Ausf H

Panzer IV de Warlord, en plastique. Je regrette un peu les décals du kit. Ils sont probablement faits pour aller sur les Schürzen, que j'ai choisi de ne pas mettre. Les chiffres de la feuille de décal du Hanomag auraient probablement mieux paru. Ceux-là sont vraiment gros.

En tout cas, une job de peinture rapide, je suis bien content!

samedi 27 mai 2017

La forteresse maudite

Théodoric n'allait sûrement pas se laisser ravir cette Malepierre! Ceux qui le payaient avaient un drôle d'accent, mais on ne lève pas le nez sur un contrat. Bon, les chevaliers ne voulaient rien entendre, mais des Ogres et des chevaucheurs de loups pourraient les remplacer à bon prix et avec moins de plainte sur "l'honneur"!

Les nains avaient trois brigades et celle contenant les rôdeurs ainsi que les Tueurs menaçait déjà l'hôtel sacré. Les Ogres y furent dépêchés avec une deuxième unité de cheveucheurs ramenés du groupe est.

Concentrant ses ordres à l'Ouest, le flanc Est de Théodoric eut rapidement des difficultés. L'artillerie naine mit en fuite une première unité de mercenaires d'un autre clef (clairement déshonorables) et exposant les arbalétiers Tiléens à une terrible charge d'une brigade entière!

Pour empêcher les nains de prendre le contrôle trop vite de l'hôtel, les Ogres se lancèrent dans une charge irréfléchie... mais à coup de grosses masses et l'aide d'un héros, repoussèrent les nains!

Pendant ce temps à l'Est, une bataille fratricide entre Tueurs et nains des collines se déroulait tragiquement, sous le regard impassible des gardiens de la forteresse maudite, qui assistaient à la conclusion évidente de la cupidité naine.

Loin de ces dilemnes moraux, les Ogres se demandaient s'il fallait se sacrifier pour tenter de bloquer les nains. Du nain, ça goûte pas bon, alors ça vaut pas la peine. Toutefois, les rôdeurs n'étaient pas du même avis et décidèrent de ne pas laisser les créatures panser leurs plaies résiduelles.

Alors que les choses semblaient perdues à l'Est, les troupes de chiens de guerre de plus en plus désordonnées, Théodoric eut un tour de maître, inspiré par son mage qui était définitivement en feu.

Le mage parvint à lancer son sortilège de Voix de Commandement pour envoyer les Hommes-Oiseaux de Cattraza en fond de terrain. Entre les tirs d'arbalètes croisés et les canons gallopants maintenant à portée, une unité naine au complet fût décimée!

Théodoric parvint à reformer les ligner et à lancer les piquiers sur les Tueurs, qui s'en tirèrent mieux que les mercenaires nains contre les tout-nus.

Avec le retour des unités de chevaucheur de loups et une unité de nains qui eut une incroyable confusion (Seigneur! C'est de la folie! sur la table des blunders), le destin était scellé. Malgré le bonus d'avoir détruit l'hôtel, le massacre des nains était un défaite trop terrible pour que le roi ne puisse s'en remettre.

N'ayant pas les troupes pour aller à l'assaut de la forteresse, qui sait quelle terrible destinée l'attends maintenant.