vendredi 22 janvier 2016

L'armurerie des Odalisques

Un scénario ITS d'armurerie. Ayant récemment monté des Odalisques, ça me semblait l'occasion parfaite de les tester pour prendre le contrôle du bâtiment central, représenté ici par les rondelles d'acier.

J'ai donc emmené un Haris d'Odalisque avec Spitfire, un gros link-team défensif de 5 Ghulams, un Druze lance-grenade, un Kaplan ingénieur, un FO remote, un Djanbazan sniper, un Hawwa hacker et un Yuan Yuan.

De l'autre côté, un buffet de SWC exotiques avec un Squalo, un guided missile launcher, un Total reaction remote avec ingénieur, un TO camo forward observer, un Orc et quelques fusiliers. Il a gagné l'initiative et pris la table.

J'ai pris le premier tour et j'ai envoyé mon FO remote ouvrir les portes de l'armurerie. Mon Hawwa s'y est engoufré en camouflage, près du coin nord-ouest. Le remote s'est mis en suppressif et le Druze devant la porte sud pour menacer d'éventuels envahisseurs. Mon Yuan-Yuan est entré en AD2 et a balancé une fumigène pour permettre au Djanbazan d'attaquer son Total Reaction remote au travers. Tactique fourbe, mais efficace dans une faction qui n'a pas accès au TO camo! Le Yuan a poursuivi sa lancé en entrant également dans l'armurerie.

Son ingénieur a réparé son Total reaction remote, qui a tenté quelques tirs infructueux contre mon lieutenant Ghulam avec HMG (un critique de chaque côté... ouf!). Il a ensuite déplacé ses fusiliers avec un ordre combiné pour s'approcher de l'armurerie, mais la ligne de tir entre la porte nord et la porte est permettait au HMG et au FO Ghulam de tirer, abattant deux des fusiliers. Le TAG est allé exploser le Yuan Yuan au travers de la porte nord. Son TO camo s'est révélé et a ciblé mon Kaplan. C'était son objectif secret. Heureusement, il était à court d'ordre... pas de pluie de missiles. J'ai eu chaud, le Djanbazan était à côté. Il s'est prudemment limité à parachuter un soldat devant la porte nord, pour donner quelques AROs.

Au deuxième tour, mon Hawwa s'est trouvé une armure dans une boîte et a fait exploser un des cabinet d'armement pour ne pas permettre à l'adversaire de le prendre. Après avoir abattu le para adverse, le Druze s'est trouvé un panzerfaust, pas mal. J'ai tenté d'envoyer mon FO remote aveugler son TAG, mais ce fut un échec. Le TAG était trop loin du hacker, il s'est donc sagement recamouflé. Mon Djanbazan a abattu son TO camo FO pendant que mes Odalisques se mettaient en position derrière la bâtisse, abattant l'Orc au passage.

Le TAG a d'abord ravagé mon link-team de Ghulam avant d'aller s'en prendre aux Odalisques... qui m'on bien surpris! À courte portée (+6 pour les shotgun, B2 en Haris), elles ont couvert le TAG de tirs. Malheureusement, il n'y a qu'une balle qui a endommagé l'armure épaisse du robot et le hacker n'est pas parvenu à percer son BTS.

Au début de mon dernier tour, j'ai tenté de posséder le TAG... tentative réussie! Le Squalo s'est retourné contre ses maîtres, abattant en premier lieu le hacker adverse puis le lance-missile en fond de terrain. Les courageuses Odalisques sont entrées dans la bâtisse pendant que le Djanbazan réparait le FO remote pour me donner aussi un objectif secret.

1 commentaire:

Blogger a dit…

DreamHost is ultimately the best hosting provider with plans for any hosting requirements.