mercredi 8 mai 2013

Évacuez!

En rafale, les missions 301 et 302 de Paradiso.

Dans la 301, les Tohaa et les représentants des puissances humaines se rencontrent sur une station orbitale de Paradiso pour signer une alliance. Évidemment, l'armée combinée choisit ce moment pour frapper et tenter de semer le chaos.

Mes braves Corrégidoriens, n'écoutant que leur coeur endurci d'habitants du Grand Vide, décident de se bagarrer avec les représentants Tohaa pour l'utilisation des capsules de sauvetage...

Les Tohaa ont pris le premier tour, ce qui m'a permis de bénéficier d'un meilleur déploiement. On ne pouvait pas se déployer autour de la console de contrôle des capsules, mais mon Moran Masaï était tout près, avec ses Crazy Koala pour en restreindre l'accès. Un premier servant puis son ingénieur furent éclatés par les adorables mines ambulantes. Un fireteam de Tohaa parvint à activer l'alarme d'évacuation pendant que le dernier ingénieur/docteur Tohaa entrait dans la salle de contrôle du système d'évacuation. Il parvint à allumer l'ordinateur, mais se retrouva à court d'ordres pour forcer le logiciel d'évacuation.

Le Moran Masai entra à son tour dans la salle de contrôle et abattit le dernier ingénieur Tohaa, scellant le sort des extra-terrestres blanchâtres. Mon Intruder éradiqua un TO Camo qui menaçait l'entrée de la salle et le Moran se mit en suppressive pour défendre chèrement l'endroit. Mon TAG fit un chemin pour mon Link Team d'alguaciles qui activa l'alarme au tour 2. L'ingénieur Tomcat rejoint le Moran dans la salle de contrôle et dépensa tous ses ordres pour tenter d'activer les navettes, sans succès. Au début du tour 3, la station n'explosa pas et l'ingénieur parvint à activer le système malgré un assaut Tohaa désespéré. Les alguaciles et une daktari furent évacués. Mon TAG et le wildcat engineer entrèrent dans une navette, mais n'eurent pas le temps d'évacuer, la station explosant au début du tour 4. Victoire nomade 15 à 2, pratiquement indécent comme score.

Dans la mission 302, des capsules s'écrasent sur Paradiso et les factions en présence doivent tenter de repérer et évacuer le diplomate Tohaa en navette. Mon adversaire a pris le premier tour et a trouvé le diplomate... au deuxième jet... qui fut évacué au premier tour... 6 - 0, déjà, ça n'allait pas trop bien.

L'intruder avait cassé le total reaction remote en ARO, mais s'était planqué devant les attaques d'un sniper avec MSV2... un frère ennemi, finalement. C'est le link-team de 5 alguaciles qui en vint à bout avant d'être séparée d'un de ses membres par le super Spec-Ops Yu-Jing. Mon Tag se chargea de calmer le super spec-ops Yu-Jing qui eut besoin d'un CubEvac pour s'en tirer. Le Transductor zond et le TAG découvrirent 4 assistants du diplomate. J'ai eu le temps d'en emmener deux à ma navette d'évacuation avant que mon adversaire ne décide d'envoyer un para faire exploser le véhicule d'extraction. Dans l'excitation du moment, on avait oubliés la pénalité en cas de meurtre de Tohaa... victoire nomade 4... à -2...

2 commentaires:

Durutti a dit…

Comme toujours, c'est très agréable à lire.

V

Benoit Lescarbeau a dit…

Merci!