dimanche 10 février 2013

Mission 102

Irulan guettait dans la cybersphère depuis près de 3 semaines. Il se passait encore quelque chose sur Paradiso. Un traffic crypté de cette envergure et de cette qualité ne ment pas. Elle avait eu raison pour les japonais, mais Yu-Jing n'en avait pas fini avec la planète, ses plantes tropicales et ses mystères anciens.

Cette fois, c'était un déploiement de troupes d'élites de l'empereur, un secteur impérial très robotisé, dirigés par un Hsien et supporté de troupes Aleph, le Grand Satan Numérique. Irulan avait perdue son TAG lors du dernier affrontement, mais elle avait été jointe par des renforts de Bakunin. La lieutenant de Tunguska n'était pas réputée pour son fanatisme, mais c'était une hackeuse incroyablement territoriale. Une fois, elle avait été placée en détention sur Corrégidor pour en être venue aux coups de couteau dans une cantine avec un hacker Alguacile qui testait ses cyber-défenses. 3 hackers de l'ISS en intrusion dans son secteur d'info-surveillance, ça méritait une réponse si elle ne voulait pas perdre toute sa crédibilité.

Alors qu'Irulan déployait ses troupes, l'ISS prit l'initiative. Le lieutenant Hsien s'avança juste sur le coin d'une bâtisse de la zone de fond, prêt à attaquer toute troupe se déplaçant vers le pylone central. Une ingénieure chinoise étudia un premier pylone, qui s'avéra être le premier de la séquence, elle l'activa sous les tirs de l'Intruder nomade qui s'était dé-camouflé. Malgré trois tirs, elle parvint à s'extirper de la mire d'un des plus dangereux opérateurs de Corrégidor.

Armand X13, le mange-péché, était sur les nerfs. Chaque bruissement des plantes extra-terrestres le faisaient sursauter, le doigt sur la gachette. Les fluctuations visuelles de l'Intruder voisin n'aidaient pas. Soudainement, un impressionnant robot Yu-jing monta sur un toit à proximité et se changea en forme humanoïde pleine d'agressivité. C'est dans un soulagement inconnu depuis son intronisation dans l'Ordre de la Sainte Vierge du Couteau qu'il laissa sa mitrailleuse parler pour lui. La chose fut déchiquetée bien avant que le troupier religieux ne manque de balles ou ne reprenne se tics lui faisant hocher la tête.

L'offensive ISS ralentit devant tant d'opposition et Irulan demanda à l'Intruder de se risquer contre le remote Total Reaction Yu-Jing. Son camouflage eu de justesse raison des tirs nombreux de la créature.

Avec 14 nomades, les options de réponse tactiques étaient abondantes et Irulan attendit un peu avant de se lancer sur l'investigation des pylones. Les Morlocks furent retenus dans la zone des containers. Le Tsyklon Spitfire balança un marker devant le Hsien. La lieutenant en profitant pour s'introduire dans les circuits de l'armure lourde ennemie et la paralyser. Le Tsyklon eu le champ libre pour mitrailler le lieutenant adverse, avant de poursuivre vers le père Lucien Sforza. La première rafale s'échoua contre une holo-illusion, mais la riposte d'ADHL échouant, la deuxième rafale vint mettre un terme au sacerdoce douteux de ce mercenaire à soutane.

Les menaces principales hors d'état de nuire, le Transductor Zond Tunguskais fit crisser ses petites roues et se mit à toute vitesse en chemin vers les pylones 2 et 3, les activant par les manipulations à distance d'Irulan. Les nomades n'étaient pas encore en position super confortable, mais la perte de lieutenant ennemie leur donnèrent presq'un tour complet pour agir de nouveau. L'ISS établit une nouvelle ligne de commandement pendant qu'Irulan tournait le couteau dans la plaie.

Les Morlocks furent déchaînés contre une hacker adverse cachée en fond de terrain, sous le regard impassible d'un zéro qui avait infiltré en début de terrain et posé une mine pour menacer le pylone 2 ennemi. Irulan s'était fait faire le coup dans une simulation, mais ne voyait pas trop d'inconvénients à rendre la pareille.

Le Tsyklon poursuivit son attaque dans la zone ennemie, achevant la hacker qui avait activé le pylone avant d'ouvrir le feu contre l'EVO repeater ennemi. Sans possibilité de corruption de la triangulation nomade, la confiance régnait. les "alliés" Aleph débarquèrent finalement et tentèrent d'impressioner les chinois en s'attaquant au Transducteur qui avait terminé la séquence en toute quiétude.

À sa décharge, le robot parvint à tuer un des alguacile posté en ARO, protégé du ODF de Pi-Well, en plus du Zond.

Avec le bonus de son propre EVO, Irulan n'eut aucun mal à trianguler la position de la capsule extra-terrestre. L'ISS dévastée se mit en retraite pour panser ses plaies et se venger plus tard de l'impudente hacker.

Victoire 8 - 2 des nomades. J'ai 282 pts qui ont survécu (on ne peut dire qu'Irulan sacrifie les siens pour rien). J'ai investi dans le deuxième niveau de logistique, mais ce ne fut toujours pas suffisant pour une promotion. Je suis malgré tout très content du +1 SWC et il me reste encore 5 xp en banque ou à mettre sur mon spec-ops. Je dois réfléchir.

2 commentaires:

Stormwrath a dit…

Excellent BR Benoit. Avec mes photos et les modèles full paint ça « rentre au poste » comme dit un de mes amis.

Tu m'as bien eu avec l'attaque sur mon Hsien. Je l'avait oublié celle-là. J'ai joué mon Su Juan en pied. Va falloir que je remonte le niveau de mon jeu !!!

Benoit Lescarbeau a dit…

Le terrain me favorisait un peu, ça compte aussi.